De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois

3 juillet 2019. J’ai décidé aujourd’hui de retourner à mon petit spot, au pied de la terrasse de gravier, dans un virage, pour faire une petite session orpaillage peinard en solo.

Tout d’abord, je voulais me faire plaisir, et peaufiner mes recherches et prélèvements d’échantillons en ce lieu, toujours dans le but de collecter des nouvelles données.

Aussi, l’étude se porte sur une ancienne terrasse de graviers à galets roulés, dans un virage de méandre, en tête de trainée, dans l’alignement de la goldline.

Le site se situe en Ariège, dans le Couserans, au piedmont des montagnes.

Mon handicap ne me permettant pas de pouvoir aller prospecter n’importe où, c’est un endroit facile d’accès pour moi, il est aussi discret.

Les résultats obtenus ont confirmé la présence d’or en paillettes fines sur ce placier, par le présence d’une quinzaine de petits grains minuscules.

SOMMAIRE

Site de prospection

C’est un site de recherche que je connais déjà très bien, dans lequel j’ai déjà trouvé quelques paillettes d’or dernièrement et aussi pendant une autre sortie de recherche aurifère au printemps dernier.

L’endroit crée une sorte de chenal avec une moquette de gros galets roulés de 20 à 30 cm de diamètre, il y a aussi quelques gros rochers.

En outre, il faut aussi noter la présence de végétations, et de mousses, c’est un endroit très humique.

Aussi il faut noter la présence d’objets ferreux ou en métal, ce qui est un indice important.

Il y a du sable noir visible lorsqu’on soulève certains galets, ce qui réconforte mon choix de prospecter ici.

Enfin, il y a des obstacles et c’est un lieu avec des variations de pression en cas de crues importantes, un lieu de ralentissement.

Pourquoi ici?

Données BRGM

  • En amont: présence de quartz, quartzites, conglomérats, breccia, schistes, ardoises. 
  • Site de prélèvement en bordure de rivière: en affleurement datant du Quaternaire, de type dépôts alluvionnaires de basses terrasses avec graviers et galets roulés, plus ou moins altéré.

Données minières: Présence à proximité dans un rayon de 5 km de plusieurs anciennes mines antiques de galène argentifère et de blende. Il y a aussi des anciennes mines de fer et de cuivre dans les parages. Certaines sont très anciennes et oubliées, et inaccessibles.

Recherches personnelles

  • Je sais que la rivière est aurifère, par de nombreux tests de prélèvements et des échantillons positifs: 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7 – 8 – 9 – 10,
  • J’ai découvert plus en amont dans les montagnes des gîtes de pyrites de cuivre et de fer et de chalcopyrites, des minerais sulfurés, certains sites sont identifiés et répertoriés.

La morphologie de la rivière: dans un virage de méandre de rivière, au pied d’une terrasse de graviers et galets roulés, dans l’axe de la goldline. C’est une zone d’obstacles et de ralentissement des flux. Il y a aussi des gros galets et rochers.

Types de galets: au sol, présence de galets de quartz plus ou moins oxydés, des conglomérats roulés, des ardoises roulées, des roches vertes roulées, des hématites roulées. Présence d’objets en métal et en fer dans le sable et la zone de prélèvement.

Specimens trouvés

Du bel or fin, en forme de grains minuscule, et de l’or en farine aussi ont été trouvé dans les concentrés des sables noirs obtenus après lavage au pan américain.

De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
De l’or fin en petits grains, typique de l’Ariège, découverts au pied d’une terrasse de gravier dans un virage.

Matériel utilisé

Pour cette étude, j’ai utilisé le matériel suivant:

  • 1 pan lavé propre,
  • 1 Pioche,
  • 1 Pèle,
  • 1 pipette,
  • Plusieurs flacons propres,
  • 1 microscope binoculaire.

Méthodologie de travail

J’ai simplement creusé le trou et récolté les alluvions avec une petite pèle et une petite pioche, pour en tamiser le contenu.

Ensuite, j’ai procédé au débourbage et au lavage des sables pour concentrer les matériaux denses.

Pour finir, j’ai isolé les concentrés de sables noirs dans un flacon propre, grâce à une pipette.

Les contenus ont été inspectés au microscope binoculaire.

Résultats

J’ai réalisé de belles trouvailles en ce lieu ce jour là, avec la découvertes de plusieurs petits grains d’or détritiques très fins et très purs, d’une belle couleur jaune.

De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
Une collection de petits grains d’or fin détritiques, en provenance du pied de la terrasse de graviers et galets roulés, observés ici au microscope binoculaire.
De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
Une paillette d’or pliée et aplatie, par l’action mécanique des graviers et des galets de la rivière.

Ci-dessous: d’autres photos des paillettes d’or observées dans le mini pan au microscope. Des beaux grains d’or détritique charriés par la rivière.

La nature autorise de nombreuses formes des paillettes et des grains d’or, comme on peut le voir sur cette photographie ci-dessus.

De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
Un mini grain d’or fin boursoufflé.
De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
Vue générale des paillettes d’or, photo prise au microscope binoculaire.

Conclusions

Encore une fois, mes recherches n’ont pas été vaines, j’y ai trouvé de l’Or, mais pas de quoi devenir millionnaire attention! Ce n’est ni le Klondike, ni le Québec!

Il faut chercher, faire des essais, creuser et on ne trouve pas toujours systématiquement, sinon cela serait trop facile.

Dans 2 pans, j’ai réussi à trouver une quinzaine de paillettes d’or fin de rivière, des paillettes au titre très pur.

Les pieds des terrasses à graviers et galets roulés sont des bons spots pour faire de la prospection aurifère, surtout si la morphologie de la rivière crée des obstacles ou des zones de ralentissement.

N’oubliez pas de reboucher vos trous, et de respecter les règles d’orpaillage.

Références

Livres

Orpaillage:

  • Je vous recommande aussi la lecture attentive du livre sur l’orpaillage de P. Proust, datant de 1920, intitulé Prospection, gisements, extraction de l’or, des éditions Gauthier-Villars et Cie. Livre disponible ici.
  • Le livre français édité par le BRGM et écrit par Christian Guiollard, et intitulé le Guide pratique du chercheur d’or en France, cet ouvrage est une référence. Il y a un large chapitre de cours sur l’or alluvionnaire. Je vous recommande tous les livres de cet auteur qui est aussi historien des mines d’or française. Livre disponible à l’achat sur le site de la Fnac.
  • Le livre américain intitulé Handbook For Gold Prospectors in Washington., écrit par WAYNE S. MOEN and MARSHALL T. HUNTTING, en 1975. Lien du PDF ici: http://www.dnr.wa.gov/Publications/ger_ic57_handbook_gold_prospectors.pdf

Histoire & archéologie (Ariège):

  • Premier mémoire sur l’or retiré de l’Ariège, de DIETRICH (DE) Baron, des éditions Lacour Rediviva. Disponible ici.
  • Ariège – Pyrénées MUSSY (M.), 1864 – Gîtes métalliques du Saint-Gironnais, Pages 80, 81, 82,83, disponible ici.
  • Les ressources minérales de l’Ariège de M. MUSSY, 1ère et 2ème partie, disponibles ici et ici.
  • Au Pays des Hommes et du Fer, le livre intitulé Richesses et exploitations minières en Ariège, Tome 1 et Tome 2, du géologue Henri Tabarant. Il sont devenus introuvables.
  • Etudes historiques sur l’ancien pays de Foix et le Couserans, de Adolphe Garrigou, 1856, des éditions Lacour Rediviva. Disponible ici.
  • Etudes historiques sur l’ancien pays de Foix et le Couserans limites de l’ancienne Aquitaine et de la Province Romaine du temps de Jules César, de Adolphe Garrigou, 1856, des éditions Lacour Rediviva. Disponible ici.
  • Vallées ariégeoises avant l’invasion romaine, de Adolphe Garrigou, 1856, des éditions Lacour Rediviva. Disponible ici.
  • Le gisement et le traitement direct des minerais de fer dans les Pyrénées & l’Ariège (Ed 1843), Hachette Livre, BNF, de Jules François.

Vidéos

  • Je vous invite à consulter les vidéos de l’orpailleur Jan The Prospector, des cours théoriques de prospections aurifères en vidéo et en français, riches en enseignements et en explications. Les vidéos de Jan The Prospector sont idéales pour les chercheurs d’or débutants ou les néophytes, car il explique très bien les concepts de base, et c’est un passionné, cela se voit. Voici 3 vidéos essentielles et incontournables à regarder pour apprendre:

Thèses

Web

De l’or dans un placier alluvionnaire typique ariégeois
Qui a volé mon pan?

NB. Pour des raisons évidentes de préservation des lieux sauvages et des biotopes, je ne divulguerai pas les localisations précises de mes recherches. 

Car je tiens à conserver en l’état et à l’abris des curieux, des touristes, des fâcheux, de vénaux ou des mercantiles ses endroits magnifiques et magiques.

Si vous orpaillez, rebouchez vos trous! Ne laissez aucune trace visible de votre passage!

Copyrights Vivien Laïlle, Copyright Goldsnoop.com 2019, droits réservés.

(Visited 173 times, 1 visits today)