Cours d'orpaillage & TutorielsDIYTechniques & conseilsTechniques d'orpaillage

Quel matériel utiliser pour l’orpaillage, orpailler et chercher de l’or efficacement ?

Dans cet article, je vous présente quelques idées pour disposer de votre matériel d’orpaillage et de prospection aurifère, dans le but de chercher de l’or.
Bien évidemment, cela est perfectible, je vous montre ce que j’utilise dans le cadre de mes prospections aurifères, libre à vous de développer et de personnaliser à votre guise votre matériel pour chercher de l’or.
Je n’ai pas la science infuse, je vous partage simplement mes expériences dans ce domaine, tout est perfectible.

Une petite vidéo d’introduction, pour comprendre de quoi il s’agit :

Orpaillage et prospection aurifère – Matériel de base pour orpailler correctement

Matériel nécessaire pour laver les substrats aurifères

Chercher de l’or requiert un minimum d’outils et de matériel.

Gardez à l’esprit que même si la qualité du matériel utilisé est important, pour optimiser le ramassage des particules d’or, ce qui compte c’est votre faculté de raisonnements, d’analyses, d’interprétations et vos expérimentations en situations réelles sur le terrain.

Vous aurez tout le beau matériel du monde, si vous ne faites pas de prospection, de tests d’échantillonnages, de quantifications, cela ne servira pas à grand chose.

Vous devrez être patient, opiniâtre, et accepter les échecs, pour obtenir des réussites. C’est en cherchant partout et ailleurs que l’on trouve toujours quelque part !

Allez-y progressivement, étape par étape, en fonction de votre budget et de vos moyens, et surtout essayez de fabriquer votre propre matériel dans la mesure du possible.

Les références et marques citées ci-dessous ne sont pas à vocations commerciales ni de marketing, je me fiche totalement de ces aspects, ce qui compte pour moi c’est l’efficacité et le retour d’expérience.

Libre à vous de vous approvisionner auprès de vendeurs et de marques de vos choix.

Expérimentez votre matériel, développez votre propre style, enrichissez vous de vos expériences et des expériences d’autres prospecteurs ou chercheurs d’or.

Liste du matériel indispensable pour bien orpailler et prospecter l’or

Dans ce chapitre, je vais vous présenter des listes de matériel non exhaustives conseillées pour bien débuter en prospection aurifère, et pour ramasser de l’or en général, et aussi dans le cadre de lavages au sluice ou à la rampe.

J’espère que cela vous inspirera pour vos futures recherches et prospections aurifères.

Budget global : entre 150 et 300 euros, en fonction de vos exigences et de votre débrouillardise, plus vous récupérez ou fabriquez votre matériel, mieux c’est.

Le poste le plus onéreux est le sluice/rampe, comptez 60 à 160 euros en moyenne en fonction des modèles et des marques, mais sans doute pouvez-vous en fabriquer un vous même si vous êtes un peu bricoleur (en bois, en métal ou en impression 3D ? – Lire l’article : Fabriquer sa rampe ou sluice d’orpaillage soi-même

Si vous êtes fan de DIY, vous pouvez plus largement lire cet article : Vidéos: le chercheur d’or bricoleur Utahavalanch

Avec beaucoup d’astuces, vous pouvez réduire le budjet au maximum.

Je vous invite à lire mon article intitulé : DIY – Comment chercher de l’or sans dépenser un rond et sans vous ruiner?

Pour les lavages au sluice ou à la rampe, vous aurez besoin de :

  • Des fioles pipettes pour récupérer les grains et les paillettes d’or ou les concentrés de sables noirs,
  • 2 pans américains (1 pan terminal en bas de la rampe, 1 pan pour nettoyer les concentrés de la rampe), pour être à l’aise,
  • 1 tamis avec un maillage pas trop fin, idéalement 1 cm c’est très bien, pour tamiser les substrats et les débourber correctement,
  • 2 seaux classiques (1 pour tamiser + 1 pour l’apport d’eau) et 1 grand seau de chantier (comme réservoir d’eau à proximité ou bien pour y mettre les substrats tamisés), à votre convenance,
  • 1 rampe de lavage, petit modèle, avec leur rifles et moquettes incluses.
  • 1 grande pelle en métal,
  • 1 petite pelle en métal,
  • 1 grosse cuillère (vieille louche),
  • 1 racloir.

C’est le minimum requis pour procéder de manière efficace.

B25779F3 273A 4F2D BE8C CA83AFDAC099 1 201 a
Vue générale du matériel nécessaire pour opérer des lavages à la rampe ou au sluice de manière efficace. Vous avez besoin au minimum de : 2 pans américains (1 pan terminal en bas de la rampe, 1 pan pour nettoyer les concentrés de la rampe), pour être à l’aise, 1 tamis avec un maillage pas trop fin, idéalement 1 cm c’est très bien, 2 seaux classiques (1 pour tamiser + 1 pour l’apport d’eau) et 1 grand seau de chantier (comme réservoir d’eau ou bien pour y mettre les substrats tamisés), à votre convenance, 1 ou 2 rampes de lavage, petit modèle, avec leur rifles et moquettes. 1 grande pelle en métal, 1 petite pelle en métal, 1 racloir.

Ci-dessous : Le kit minimum pour faire des recherches de grains et de particules d’or dans la nature. Pas besoin d’un matériel compliqué à vrai dire pour faire de la prospection aurifère ou des tests d’échantillonnages.

DCIM100GOPROGOPR0908.JPG
Matériel d’orpaillage de base : 1 pan, 1 tamis avec un maillage de 1 cm, Des fioles pipettes aspirantes pour récupérer les particules d’or, 1 mini pelle, de préférence en métal, 1 marteau de géologue, 1 binette, utile pour mettre le substrat dans la pelle 1 griffe, utile pour enlever les galets et gros graviers, 1 sac à dos pour ranger l’ensemble du matériel et être mobile.

Ci-dessous : une vidéo présentant un exemple d’éventail de matériel pour chercher de l’or. Bien sur, la liste n’est pas exhaustive, c’est le matériel dont je dispose personnellement.

Orpaillage et prospection aurifère – Matériel de base pour orpailler correctement

Ci-dessous : une autre vidéo qui énumère un ensemble de matériel de base nécessaire pour chercher de l’or, orpailler simplement, et prospecter l’or de manière efficace, pour peu que vous maitrisez correctement le lavage des substrats aurifères au pan américain.

Orpaillage et prospection aurifère – Matériel de base pour orpailler correctement

Exemple de liste pour prospecter de l’or ; pour débuter vous aurez besoin au minimum de :

  • 1 paire de gants (protégez vos mains !),
  • 1 paire de chaussures pour aller dans la rivière (protégez vos pieds !)
  • 1 pan américain, de type MINERLAB 10 pouces ou GARRETT CLASSIC ou GARRETT GOLD TRAP,
  • 1 seau pliable,
  • 1 tamis avec un maillage de 1 cm,
  • Des fioles pipettes aspirantes pour récupérer les particules d’or,
  • 1 mini pelle, de préférence en métal,
  • 1 marteau de géologue,
  • 1 binette, utile pour mettre le substrat dans la pelle
  • 1 griffe, utile pour enlever les galets et gros graviers,
  • 1 sac à dos pour ranger l’ensemble du matériel et être mobile.

Ci-dessous : le kit de survie du prospecteur d’or pour travailler les substrats dans le bedrock rocheux, les failles, rifles, crevasses et interstices.

4C5BBF8A 74C5 43A3 BBBB 51A01DA654FC 1 105 c
1 ou 2 pans américains, de type MINERLAB 10 pouces ou GARRETT CLASSIC ou GARRETT GOLD TRAP, pour laver les alluvions et les graviers aurifères, ils permettent de concentrer les particules lourdes et d’obtenir les sables noirs avec les particules d’or, 1 tamis de maillage 1 cm, Fioles pipettes, pour récupérer les sables noirs et les particules d’or, 1 trousse pour ranger les outils, 2 ou 3 vieux pinceaux de différentes tailles et rigidités, qui permettent de récolter les poudres aurifères séchées plus facilement, 1 brosse à dent, un outil polyvalent, 1 brosse, pour laver les galets avec de la glaise, 1 ou 2 vieux tournevis, 1 petit burin pointu, 1 petit burin plat, 1 petit burin plat large, 1 cuillère à café, 1 cuillère à soupe, 1 vieux couteau, 1 cutter, 1 truelle plate, 1 petite pelle en métal (de type pelle à grains, très creuse), 1 petit sécateur, 1 marteau de géologue, 1 binette, 1 griffe, 1 sac à dos pour ranger et transporter tout le matériel, pour faciliter la mobilité.
28260D26 21DE 48D3 8339 4DE26879B4D0 1 105 c
Je me suis fabriqué à partir d’un bout de métal trouvé sur la berge un crochet-cuillère qui me permet de bien curer et prélever les alluvions placés dans les failles et les interstices du bedrock. C’est un exemple de récupération et de détournement de matériel. Cet outil, bête en soit, est très utile pour mes travaux de prospections aurifères dans le bedrock.

Ci-dessous : une vidéo qui montre le matériel de base nécessaire pour chercher de l’or dans les failles, rifles, creux, crevasses et interstices, dans le bedrock rocheux.

Orpaillage et prospection aurifère – Matériel de base pour orpailler correctement, dans les failles du bedrock.

Voici un exemple de liste de matériel d’orpaillage pour chercher de l’or à partir de substrats dans les failles, rifles, crevasses et marmites dans le bedrock :

  • 1 paire de gants (protégez vos mains !),
  • 1 paire de chaussures pour aller dans la rivière (protégez vos pieds !)
  • 1 ou 2 pans américains, de type MINERLAB 10 pouces ou GARRETT CLASSIC ou GARRETT GOLD TRAP, pour laver les alluvions et les graviers aurifères, ils permettent de concentrer les particules lourdes et d’obtenir les sables noirs avec les particules d’or,
  • 1 tamis de maillage 1 cm,
  • Fioles pipettes, pour récupérer les sables noirs et les particules d’or,
  • 1 trousse pour ranger les outils,
  • 2 ou 3 vieux pinceaux de différentes tailles et rigidités, qui permettent de récolter les poudres aurifères séchées plus facilement,
  • 1 brosse à dent, un outil polyvalent,
  • 1 brosse, pour laver les galets avec de la glaise,
  • 1 ou 2 vieux tournevis,
  • 1 petit burin pointu,
  • 1 petit burin plat,
  • 1 petit burin plat large,
  • 1 cuillère à café,
  • 1 cuillère à soupe,
  • 1 vieux couteau,
  • 1 cutter,
  • 1 truelle plate,
  • 1 petite pelle en métal (de type pelle à grains, très creuse),
  • 1 petit sécateur,
  • 1 marteau de géologue,
  • 1 binette,
  • 1 griffe,
  • 1 sac à dos pour ranger et transporter tout le matériel, pour faciliter la mobilité.

Concernant la recherche d’or dans le bedrock, je vous invite à lire mes articles intitulés :

Ci-dessous : ma pompe manuelle, un accessoire utile pour ramasser les substrats dans les marmites ou les trous dans le bedrock, en milieu aquatique. A la base, c’est une pompe pour ramasser les vers en bord de plage, que j’ai customisée en rajoutant un coude à l’entrée de celle-ci.

Ci-dessous : protégez vos mains et vos pieds avec une paire de gants et des chaussures adaptée pour l’eau ! Pensez à vous vacciner contre la maladie du tétanos. Il y a de nombreux objets coupants dans nos rivières.

17F20406 B64A 4F29 BA74 AD0FDD386D1C 4 5005 c
Mes chaussures de type Méduse, indispensables pour marcher dans la rivière, mes pieds bien protégés. Ne négligez pas de préserver vos pieds parce que nos rivières sont polluées et contiennent de nombreux objets coupants : morceaux de verre, vis, clous rouillés, morceaux de métal, hameçons,… Il en est de même pour vos mains, portez des gants. Aussi, faites vous vacciner contre le tétanos, une maladie très dangereuse ! Il s’agit d’une maladie grave. Elle est causée par une bactérie qui vit principalement dans la boue, la poussière et le sol.
Pan américain pour la prospection aurifère

Pour classifier correctement les alluvions contenus dans les substrats aurifères, il vous faut quelques pans américain, de différentes tailles.

Il en existe de nombreux types, formes, couleurs et modèles, et de nombreuses marques plus ou moins réputées en commercialisent.

Couleur : pans à fond vert, bleu foncé, rouge, noir. Cela dépend de vos préférences visuelles et de votre confort optique.

Le principe du lavage au pan : lors du lavage, nous allons mettre à profit la gravité et la liquéfaction des substrats par l’action mécanique de l’eau, pour faire tomber les particules lourdes au fond du pan et séparer les particules légère des particules lourdes. Pour cela il y a des gestes à réaliser, essentiellement des mouvements horaires et anti-horaires, des va-et-vient, des tapotages, des vibrations. Il faut progressivement chasser les matériaux léger et conserver les matériaux denses et sombres, nommés sables noirs ou concentrés noirs qui sont retenus par des rifles. Les sables noirs sont composés de : fer, hématites, plomb, magnétites, grenats, galène, pyrite, or, particules lourdes. L’ultime étape, la plus délicate celle de l’affinage, elle permet de séparer et de discriminer les particules d’or des sables noirs.

Ci-dessous : un exemple de technique de lavage au pan. A vous de développer votre propre style de lavage au pan pour la concentration des sables noirs et la cueillette de particules d’or.

Tutoriel orpaillage en France : Y a t il de l or dans mon jardin? Méthode de lavage au pan efficace.

Ci-dessous : deux exemples de résultats de fond de pan, avec des concentrés de sables noirs, obtenus après lavage es substrats aurifères avec un pan américain. Quelques beaux grains sont visibles !

Une vieille poêle, un couvercle de poubelle, un dessous de pot de fleur peuvent faire l’affaire comme pan de prospection aurifère

Si vous avez peu de moyen et aucun budget, pas de panique ! Vous pouvez détourner une vieille poêle, comme le faisaient les anciens prospecteurs d’or, coupez la queue de la poêle, et vous avez un pan !

D’ailleurs sachez que le mot « pan » en anglais signifie « poêle« . Justifiant cette astuce.

Ci-dessous : une vieille poêle détournée pour en faire un pan de prospection aurifère efficace et fiable.

Ci-dessous : une vidéo DIY qui montre comment détourner des vieilles poêles de cuisine, pour en faire des pans américain, pour chercher et trouver de l’or. Une méthode de bricolage simple et efficace, à moindre frais, très économique !

Recycler une vieille poêle de cuisine en pan pour chercher de l’or – Orpaillage prospection aurifère.

Ci-dessous : une vidéo qui démontre comment chercher de l’or, des grains et des paillettes d’or avec des vieilles poêles de cuisine recyclées. Une très bonne solution pour trouver de l’or à moindre frais !

Des vieilles poêles de cuisine recyclées, comme pan américain pour trouver de l’or – Orpaillage

Ci-dessous : vous pouvez aussi détourner l’usage d’un couvercle de poubelle d’immeuble ou un dessous de pot de fleur, pour en faire un pan américain, si vous avez un budget limité. Ces astuces fonctionnent très bien pour concentrer les sables noirs et les particules aurifères !

Si vous voulez débuter en orpaillage, ce type de matériel pourra convenir et pour vous faire la main et vous amuser.

Le mini pan MINERLAB 10 pouces bleu, mon pan préféré, idéal pour la prospection rapide sur le terrain

C’est mon grand ami orpailleur basé au Québec, Jérôme GEMME, que je souhaite remercier et rendre hommage dans cet article, qui m’a conseiller d’utiliser le mini pan de prospection MINERLAB 10 pouces bleu.

Quand je vous dis que les partages d’expériences d’autres prospecteurs est capitale pour l’apprentissage et évoluer, en voici un bel exemple !

Pourquoi le pan américain MINERLAB 10 pouces bleu ? Voici les raisons :

  • Ce pan est petit et discret, il rentre dans une poche ou dans un sac à dos,
  • Il est très profond et doté de 4 rifles saillants, il ramasse toutes les particules lourdes,
  • Il est fabriqué dans un matériau PVC très solide et robuste, c’est un pan fait pour durer,
  • Il est très léger, il ne fait pas mal au dos,
  • Il procure l’avantage de pouvoir laver très rapidement les substrats aurifères, en quelques minutes,
  • Il permet d’enchainer de multiples échantillonnages en de nombreux points, sans se fatiguer,
  • Sa couleur bleu foncé révèlent très bien les paillettes et les grains d’or,
  • Il peut servir à la fois de pan de finition et de pan de production,
  • Il permet d’enchainer plusieurs contenus de seaux successifs, pour concentrer les sables noirs,
  • Lave les substrats aurifères en l’état, sans tamisage préalable, il débourbe très bien les glaises et les argiles,
  • C’est un pan très fiable, idéal pour les chercheurs d’or néophytes et aguerris.

Ci-dessous : le mini pan MINERLAB 10 pouce bleu.

Mon pan MINERLAB 10 pouces bleu est mon meilleur ami pour la réalisation répétitive d’une séquence d’échantillonnages sur le terrain. C’est un très bon pan d’exploration.

Il ramasse tout le lourd, et permet de laver les substrats en un temps record, tout en préservant mon dos (moins de courbatures).

Les pans GARRETT CLASSIC et GARRET GOLD TRAP, des pans de production fiables

Dans mon matériel de prospection aurifère, je dispose d’un GARRETT CLASSIC et d’un GARRET GOLD TRAP, avec un fond vert.

Là aussi ce sont des pans très fiables et légers, de très bons outils pour concentrer les sables noirs aurifères. C’est tout ce qu’il faut retenir.

Techniquement, n’importe quel pan de production fera l’affaire.

Ce qui me plait le plus dans les pans GARRETT ce sont les rifles et le fait que à la base du pan il y a une sorte de mini ravin qui bloque les paillettes et les grains d’or.

Ce détail important est très utile lors de la phase d’affinage des sables noirs pour séparer les particules d’or.


Ci-dessous : le kit GARRETT GOLD TRAP.

Rampe de lavage et sluice

Il existe de nombreux type sluices ou de rampes de lavage pour cueillir et ramasser l’or, si vous avez les moyens et les finances, faîtes simple, prenez vous la structure en métal inox mais si vous êtes bricoleur et que vous disposez de matériaux (acier, inox, bois), vous pouvez vous en fabriquer une.

Il est très important de respecter les dimensions maximales autorisée pour votre rampe de lavage, votre sluice doit mesurer en général l = 6 pouces x L = 16 pouces ou bien l = 8 pouces x L = 24 pouces maximum. Cela suffira amplement pour travailler correctement.

Ci-dessous : voici ma rampe de lavage, que j’ai modifié, en plaçant à l’entrée un tapis crénelé strié vert collé à l’entrée du sluice, puis une succession de 3 modules de tapis dynamiques et amovibles noir de type V MAT ou de type SCRUBBLER GOLDHOG. C’est un modèle de sluice de dimensions autorisées par la législation pour un usage dans nos rivières en France.

0A9D4B67 DEFA 4914 96B1 3F9697EE410C 4 5005 c
Vue de dessus de mon sluice : qui est composé de un tapis crénelé strié vert collé à l’entrée du sluice, puis une succession de 3 modules de tapis dynamiques et amovibles noir de type V MAT ou de type SCRUBBLER GOLDHOG. Ayant réalisé par mal de tests en situations réelles, ma rampe est polyvalente et ramasse correctement, grâce à des tapis dynamiques et agressifs, permettant un bon brassage et classification des matériaux lourds. Aucun tapis, aucune rampe de lavage n’est parfait, il faut trouver un bon compromis par l’expérimentation.
96BC0937 4D65 4013 839B 453AA658AB06 4 5005 c
Vue de face de mon sluice : un tapis crénelé strié vert collé à l’entrée du sluice, puis une succession de 3 modules de tapis dynamiques et amovibles noir de type V MAT ou de type SCRUBBLER GOLDHOG. Juste en dessous du tapis vert, le tremplin est utile pour briser les argiles et les glaises.

Ci-dessous : ma rampe de lavage en situation, posée et calée sur du bedrock, dans un courant d’eau constant dans la rivière. Les 3 modules de tapis dynamiques et amovibles noir de type V MAT ou SCRUBBLER GOLDHOG sont très polyvalents et classifient très bien les alluvions lourds en provenance des substrats aurifères. J’en suis plutôt satisfait et ce matériel et cette configuration me conviennent très bien.

4F5BA58C EB90 4C5B A556 B421D8B3D128 1 105 c
Mon sluice posé sur un bedrock dans le courant de la rivière en provenance de la droite. La rampe est bien calée avec un gros galet.
D4087FE8 1916 4F61 A43D 570FCDF1410E 1 105 c
Vue détaillée des rifles opérant leur brassage des alluvions aurifères. Il faut toujours vous assurer qu’ils ne soient pas obstrués par des gros graviers ou gros galets. Le courant d’eau doit être linéaire et uniforme.

Ci-dessous : mon mini sluice DREAM MAT, proposé par mon ami prospecteur et chercheur d’or GOLD RANGERS. Il est très facile à déployer et à utiliser, sa légèreté est très appréciable, pouvant facilement être rangé dans un sac à dos.

5A5AB921 3CA4 48A7 A6B4 2B31F397C231 1 102 a
Le mini sluice avec un tapis finition DREAM MAT, entièrement siliconé dans une seule pièce, grâce à un moule. Modèle proposé par mon ami GOLD RANGERS, dont la chaîne YouTube est ici. Son site web est ici. Petit, discret, pratique, il rentre dans un sac à dos. Très bien pour les débutants, les enfants, ou pour faire de la prospection aurifère ciblée. Il est nécessaire de bien tamiser le substrat avant.
A4F435DA E561 4333 BE54 7F949055F469 1 105 c
Vue de profil du mini sluice DREAM MAT.

Conclusion

Dans cet article, je vous ai présenté et partagé le matériel que j’utilise personnellement dans le cadre de mes prospections et recherches aurifères. Bien sur, ce sont des exemples, vous êtes libres de fabriquer votre propre matériel, et d’optimiser comme bon vous semble.

Il est important de faire des essais, des tests en situations réelles, pour bien apprivoiser votre matériel et développer une habitude et une rapidité d’usage et d’installation.

Enfin, il est essentiel que vous ayez confiance en votre matériel et en vos méthodes de cueillette de l’or ; cela ne peut se faire que par la pratique et l’expérimentation, mais aussi en discutant et en partageant votre expérience auprès d’autres chercheurs d’or ou prospecteurs.

(Visited 180 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Statistiques du jour
  • Today's visitors: 57
  • Today's page views: : 63
Statistiques (depuis 01/01/2024)
  • Total visitors : 80,097
  • Total page views: 96,300
Aller au contenu principal