Goldsnoop.com
Cours d'orpaillage & TutorielsTechniques & conseilsTechniques d'orpaillage

Apprendre l’orpaillage : comment chercher de l’or dans les placiers aurifères, dans les dépôts du bedrock ?

Chercher et prospecter l’or demande de la précision et de la patience ; il faut surtout bien observer la rivière afin de pouvoir la lire et l’interpréter correctement.
Dans cet article et dans cette vidéo, je vous propose d’étudier plusieurs configurations dans lesquelles il est possible de trouver des grains et des paillettes d’or, dans du bedrock rocheux d’un méandre intérieur de rivière.
Vous devez privilégier, dans le cadre de vos recherches et de prospections aurifères, les dépôts de substrats et d’alluvions aurifères présents dans les zones d’accumulations de dépôts dans les creux du bedrock, dans les failles dans le bedrock, et aussi dans les moquettes de racines végétales posées sur le bedrock rocheux (avec délicatesse, en préservant au mieux les racines et en ne les coupant pas).

Dans cette vidéo, je vous montre comment chercher de l’or et prospecter de l’or dans 3 cas différents :

  • à partir des dépôts alluvionnaires de substrats aurifères dans les creux du bedrock,
  • à partir des prélèvements de substrats aurifères, dans les failles dans le bedrock,
  • dans les prélèvements de substrats aurifères dans les moquettes de racines végétales, posées sur le bedrock rocheux.

Ce sont des dépôts d’or secondaire ou d’or détritique, conséquences des actions mécaniques des sommes des crues provoquées par la rivière au fil des années.

Dans cette vidéo je vous montre le prélèvement de ces 3 endroits différents, en remplissant un seau, et je présente les gestes pour le lavage au pan américain des substrats et les actions nécessaires pour procéder à la concentration des particules lourdes et l’obtention des sables noirs renfermant des grains et des paillettes d’or.

Les substrats prélevés étant très collants, riche en glaises et en argiles, et composés de sables très fins et de sables noirs, il est essentiel de prendre le temps de bien débourber pendant le lavage, pour classifier et discriminer correctement les particules légères des particules lourdes.

Pour procéder au lavage proprement dit des substrats avec le pan américain, il faut procéder à des mouvements de rotations et de vas et viens, des mouvements latéraux avec dynamisme et vélocité, pour créer un phénomène de liquéfaction, qui entrainera la migration des particules lourdes au fond du pan américain.

Les grains et les paillettes d’or obtenus sont ensuite prélevé avec une pipette, afin d’être observés au microscope et pour être étudiés ultérieurement

VIDÉO : Comment chercher de l’or dans les placiers aurifères,dans les dépôts dans le bedrock ?

Comment chercher de l’or dans les placiers aurifères,dans les dépôts dans le bedrock ?

CHAPITRES DE LA VIDÉO :
00:00 : Générique de début Goldsnoop.com.
00:27 : Titre de la vidéo : PLACIERS AURIFÈRES, dans les dépôts, failles et racines du bedrock.
00:34 : Introduction et présentation du site de prospection aurifère et découverte des points d’intérêts dans lesquels les prélèvements de substrats aurifères seront effectués.
02:54 : Prélèvement des échantillons et des substrats aurifères et remplissage du seau.
07:52 : Lavage avec un pan américain de tout le contenu des substrats aurifères prélevés dans le seau, concentration des particules lourdes au fond du pan, obtention des sables noirs. Gestes pour effectuer un bon lavage des substrats avec un pan américain, dans l’eau de la rivière. Technique du tapotage et du tsunami, pour séparer les sables légers et isoler les sables noirs riche en hématites, fer, plombs de pêche et en grains et paillettes d’or.
14:29 : Observation des résultats, découverte des grains et des paillettes d’or au fond du pan américain, prélèvement des particules d’or avec la pipette.
16:19 : fin de la vidéo et conclusions.

Ci-dessous : Présentation de la zone de recherches et de prospections aurifères. Il est possible d’observer un affleurement de bedrock rocheux sur lequel se développe des amas de systèmes de racines, formant des vastes zones de moquette et d’obstacles, des minis dépôts aurifères, posés sur le bedrock. Ce type de configuration tend, au fil des crues successives, à y concentrer des particules lourdes et à brasser les alluvions légers, exactement comme les rifles et les moquettes des rampes de lavage ou des sluices des chercheurs d’or. A la différence que c’est la nature et la mécanique de l’eau de la rivière qui opèrent, au fil du temps et de la somme des crues successives. Notez la présence d’un dépôt de substrats aurifère, déposé dans un creux dans le bedrock. Et aussi la présence d’une faille dans le bedrock, incluant un filon de quartz avec des oxydes de fer, très minéralisé. Ce type d’indice est important.

Ci-dessous : Travailler correctement les substrats aurifères des failles, rifles, interstices, creux et crevasses dans le bedrock, surtout dans un méandre intérieur de rivière, peut permettre de faire des belles trouvailles et des belles découvertes de grains et de paillettes d’or. En voici une belle démonstration, le résultat de plusieurs lavages successifs au pan américain, du contenu d’un seau de prélèvement d’alluvions aurifères.

Ci-dessous : Je vous présente le matériel que j’ai utilisé pour procéder à l’orpaillage des rifles, failles, interstices, creux et crevasses dans le bedrock rocheux.

Voici un exemple de liste de matériel d’orpaillage pour chercher de l’or à partir de substrats dans les failles, rifles, crevasses et marmites dans le bedrock :

  • 1 paire de gants (protégez vos mains !), 1 paire de chaussures pour aller dans la rivière (protégez vos pieds !)
  • 1 ou 2 pans américains, de type MINERLAB 10 pouces ou GARRETT CLASSIC ou GARRETT GOLD TRAP, pour laver les alluvions et les graviers aurifères, ils permettent de concentrer les particules lourdes et d’obtenir les sables noirs avec les particules d’or,
  • 1 tamis de maillage 1 cm, Fioles pipettes, pour récupérer les sables noirs et les particules d’or,
  • 1 trousse pour ranger les outils,
  • 2 ou 3 vieux pinceaux de différentes tailles et rigidités, qui permettent de récolter les poudres aurifères séchées plus facilement,
  • 1 brosse à dent, un outil polyvalent,
  • 1 brosse, pour laver les galets avec de la glaise, 1 ou 2 vieux tournevis,
  • 1 petit burin pointu, 1 petit burin plat,
  • 1 petit burin plat large,
  • 1 cuillère à café,
  • 1 cuillère à soupe,
  • 1 vieux couteau,
  • 1 cutter,
  • 1 truelle plate,
  • 1 petite pelle en métal (de type pelle à grains, très creuse),
  • 1 petit sécateur,
  • 1 marteau de géologue,
  • 1 binette, 1 griffe,
  • 1 sac à dos pour ranger et transporter tout le matériel, pour faciliter la mobilité.
Orpaillage et prospection aurifère – Matériel de base pour orpailler correctement, dans les failles.

(Visited 121 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Statistiques du jour
  • Today's visitors: 66
  • Today's page views: : 72
Statistiques (depuis 01/01/2024)
  • Total visitors : 83,766
  • Total page views: 100,631
Aller au contenu principal