1er test satisfaisant du pilon, sur un nouveau grès oxydé local

En fait, avoir un bon outil de travail est essentiel, j’ai donc décidé de me procurer un pilon de bonnes dimensions.

Le but était de pouvoir broyer et concasser des roches et réaliser des tests de prospections aurifères.

Pour commencer, j’ai fait fabriquer un pilon sur mesure par un ferronnier artisan, et je ne regrette pas du tout d’avoir pris cette décision.

Ainsi, le ferronnier m’a fabriqué un pilon composé:

  • d’une plaque de métal de 1 cm d’épaisseur,
  • d’un tube de 50 cm de hauteur et de 14 cm de large,
  • et d’une barre pilon en métal,
  • avec une boule de 9 cm de diamètre.

L’ensemble pèse environ une bonne cinquantaine de kg, en 2 partie: le tube et la barre.

D’abord, pour ce premier essais, j’ai opté pour le concassage d’un nouveau grès oxydé local, que j’ai voulu tester dans le cadre d’une recherche aurifère.

Finalement, je ne sais pas du tout si ce grès est aurifère, mais je souhaite surtout tester mon nouvel outil de travail!

Auteur: Vivien Laïlle – Téléphone: +33 (0)6 95 34 35 45 – Mail: vivien.laille@gmail.com.

Mots clefs: Ariège, Couserans, Grès, grès altéré, grès oxydé, montagnes ariégeoises, orpaillage, pilon, poussières, prospection aurifère, Pyrénées, Recherche aurifère, test

SOMMAIRE:

Vidéo de l’expérience

Il est évident qu’un tel outil de travail permet de gagner du temps, en récoltant plus de poudres concassées de roches à étudier.

Par ailleurs, je voulais un outil manuel, non électrique, à l’ancienne, pour faire mes tests.

C’est sur, cela fait les muscles, c’est physique, mais cela fait du bien et du sport!

Vous pouvez voir la vidéo disponible ici: https://www.youtube.com/watch?v=WMVs0inb9sk&feature=youtu.be

Le pilon, un outil essentiel pour étudier les roches

Bien qu’il y en existe des électriques, je ne voulais pas ce type d’outil.

Ci-dessous: différentes photographies du pilon en métal pour broyer des roches.

L’échantillon test: du grès oxydé

L’échantillon de test est un grès de la localité.

Aussi, j’avais auparavant réalisé un test sur un autre grès oxydé aurifère en provenance d’un autre endroit sur le territoire.

Ce grès à dominante ocre a été prélevé dans la localité, c’est un autre grès provenant d’un autre endroit que celui testé l’été dernier.

Ci-dessous: détails de bloc de roches de grès oxydés avec des couleurs ocres, brunes, noires, et grises. Ces types de roches sédimentaires méritent d’être étudiées avec attention, pour en déceler de la présence d’or ou non.

Le pilon m’a permis d’obtenir une quantité suffisante en peu de temps, ce type d’outil fait gagner un temps considérable, et est d’une aide précieuse pour étudier plusieurs échantillons successifs.

Je vous invite à lire d’autre articles intéressants sur des tests de broyage de roches et lavage des poudres obtenues au pan:

NB. Pour des raisons évidentes de préservation des lieux sauvages et des biotopes, je ne divulguerai pas les localisations précises de mes recherches.

Car je tiens à conserver en l’état et à l’abris des curieux, des touristes, des fâcheux, de vénaux ou des mercantiles ces endroits magnifiques et magiques.

Si vous orpaillez, rebouchez vos trous! Respectez l’environnement et ne laissez aucune trace de votre passage!

Copyrights Vivien Laïlle, Copyright Goldsnoop.com 2019, droits réservés.

(Visited 375 times, 1 visits today)