Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein

30 mai 2020, Ariège, Couserans, Uchentein, Vallée de Sentein.

Visite de la carrière avec mes parents, en famille.

Localisation GPS: 42°53’24.89″ N / 0°59’36.19″E

Découverte et visite en randonnée du site géologique de la Carrière de marbre d’Uchentein, entre le village d’Uchentein et le village de Balacet.

Situé à 1200 m d’altitude, la Carrière de marbre d’Uchentein est un bel endroit à visiter en famille, c’est un site exceptionnel, aussi bien d’un point de vue géologique, que historique.

Aussi, cet endroit procure une vue panoramique splendide sur la Vallée de Sentein, mais aussi sur les vallées de Bethmale, du Ribérot, et de l’Orle.

C’est aussi un excellent moyen de s’intéresser à l’histoire des exploitations minières et minérales locales, le reflet d’un temps ancien et révolu, qui jadis constituait une véritable entreprise et économie locale dans la vallée.

Les marbres de la carrière à ciel ouvert d’Uchentein, de très grande qualité, ont été exporté dans le monde entier, y compris aux USA.

Durée: 3 h soit montée 1 h, visite 1 h et descente 1 h. Il est possible de pique-niquer facilement.

Le parcours a certains endroits un peu délicats, mais en faisant attention, et en allant progressivement le site géologique est facilement accessible, y compris pour les enfants.

Le site de la carrière est très facile d’accès et à visiter sur place.

Auteur: Vivien Laïlle – Mail: vivien.laille@gmail.com – Tél: 06 95 34 35 45

SOMMAIRE

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Une vue générale d’une partie de la Carrière de marbre rose d’Uchentein, dans la Vallée de Seintein, au dessus du village d’Uchentein, à 1200 m d’altitude.

La Carrière de marbre d’Uchentein est une exploitation à ciel ouvert, qui a mobilisé une main d’oeuvre non négligeable pour l’époque ; elle a été laissé à l’abandon par les ouvriers de l’époque.

Ci-dessous: le plan de la visite de la randonnée. Localisation GPS: 42°53’24.89″ N / 0°59’36.19″E

Ci-dessous: le fichier de la randonnée disponible en version KML pour Google Earth:

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
La vue panoramique depuis le site du plateau de la Carrière d’Uchentein est magnifique: Vallée de Sentein, Vallée de Bethmale, Vallée du Ribérot et Vallée de l’Orle. Elles se rejoignent toutes dans la Vallée de Sentein.Ce sont des lieux chargés en histoires, et il y a beaucoup de gisements et de sites miniers anciens et oubliés dans un rayon de 30 km. Essentiellement, pour l’exploitation du zinc, du plomb et du fer. Sans oublier la Mine de Sentein, qui a été pendant longtemps un site d’exploitation très important dans la localité.

Histoire de la carrière d’Uchentein: 1867 – 1977

La carrière à ciel ouvert de marbre rose veiné de vert d’Uchentein a connu une exploitation sur un siècle environ:

  • R. LIZOP estime que l’on a exploité les marbres de la haute vallée du Lez depuis l’Antiquité, mais ni de DIETRICH, ni MARROT ne font état de l’existence de carrières à Uchentein au XVIIIème siècle, et au début du XIXème. Ils ne signalent pas non plus une quelconque tradition antérieure. L’exploitation a en fait commencé dans la deuxième moitié du XIXème siècle.
  • De 1867 à 1977, un marbre rose veiné de vert fut extrait de la carrière de Balacet puis à partir des années 1920, de celle d’Uchentein.
  • De ces carrières situées à 1215 m d’altitude, les blocs taillés avec des câbles d’acier, pesant jusqu’à 14 tonnes, étaient périlleusement descendus à Balacet sur des rondins et plus tard sur un chariot retenu par un câble à Uchentein. Ils étaient ensuite transportés dans l’Hérault pour y être débités et polis.
  • On les connait soit sous la dénomination carrières d’Uchentein ou carrières de Balacet vu qu’une partie des carrières la plus ancienne est sur le territoire de Balacet et celle que nous visitons sur la commune d’Uchentein.
  • Et cette exploitation a duré jusqu’à récemment (à Uchentein) puisque l’arrêt de l’exploitation aurait eu lieu en 1977.
  • Le travail y était rude car la carrière est située à flanc de montagne, en altitude 1215m.
  • Chaque bloc de marbre devait peser entre 6 et 14 tonnes et il fallait les descendre à Balacet (265m de descente en dénivelé négatif) en utilisant des câbles d’aciers, des rondins de bois savonnés. D’ailleurs, sur la piste, en montant, on trouvera quelques blocs abandonnés sur place.
  • Puis, avec un chariot retenu par un cable, on les transportait à Uchentein, ensuite par ils étaient acheminés par camions à Laurens en Hérault où on les sciait et polissait.
  • Certains blocs étaient exportés aux USA. Et ce marbre de qualité se retrouve aujourd’hui un peu partout, à la Tour de Paris la Défense, à l’hopital de Lyon, à l’Hotel de ville de Bordeaux, à Tours, Lons-le-Saunier etc …
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
La carrière de marbre à ciel ouvert d’Uchentein a été exploitée pendant 1 siècle environ ; des blocs pesant jusqu’à 14 tonnes ont été arrachés à la montagne, pour être transporté à Laurens en Hérault où on les sciait et polissait.

Visite de la carrière de marbre d’Uchentein

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
La fin du chemin qui mène à la carrière de marbre, dans le sens Uchentein > Carrière de marbre. Avec une vue imprenable sur la Vallée de Sentein.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
En arrivant à la carrière, dans le dernier virage, nous commençons à observer des affleurement de roches de marbre.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Le site est plat et constitue une sorte de plateau, en dessous de la carrière à ciel ouvert de marbre d’Uchentein. Celle-ci se situe à main droite, l’accès est très facile. Il y a de nombreux endroits pour se poser, se reposer, et pique-niquer. Au sol, l’herbe constitue un manteau doux et moelleux, idéal pour s’allonger et faire une bonne sieste champêtre.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
A main gauche, on observe une pente très raide, à la limite un ravin. Il faut faire attention de ne pas trop s’approcher du bord. Aussi, des murs de pierre de renforcement ont été mis en place par les anciens, pour limiter les effets de l’érosion et de l’écoulement des eaux de pluie. Cet ouvrage à très certainement demandé beaucoup d’efforts et de main d’oeuvre, on se demande même comment le mur arrive à tenir à la verticale ainsi, malgré son poids.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Au premier plan: un bassin rempli d’eau. En arrière plan: la vue sur la carrière de marbre. C’est le début de l’exploitation, la montagne est beaucoup plus creusée et entamée au fond à gauche sur la photo, il faut marcher un peu plus loin pour le voir.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Juste avant le bassin d’eau, à une vingtaine de mètre environ, on observe en se retournant une vieille maison délabrée construite en pierre de marbre du coin, et qui est une ruine, elle surplombe un mur d’une trentaine de mètre de longueur, qui suit le chemin principal d’accès à la carrière. Des parties de la maison et de la toiture est entrain de s’effondrer, il ne vaut mieux pas s’y aventurer à l’intérieur.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Vue des affleurements de roches de marbre, juste au dessus du bassin à eau. Au fond, on observe entre deux arbre un mur de pierre.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
La carrière de marbre d’Uchentein présente des terrasses successives, et monte à environ une cinquantaine de mètre au dessus du plateau (chemin plat). De la végétation, des arbres et des arbustes ont investi les lieux et poussent. La montagne a été éventrée et les blocs de roches arrachés à celle-ci, avec les techniques d’extraction de l’époque.

Ci-dessous: A gauche: une vue de la carrière. A droite: un cône de débris et de déjections de roches de petites tailles, présentant une sorte de chaos de marbres. Ce sont surement des déchets de l’exploitation, entassés au fil du temps.

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Une vue rapprochée détaillée des débris et déchets de roches de la carrière de marbre. Sur certains blocs, on peut voir les trous des forêts qui ont été percé par les mineurs, pour découper les blocs de marbre.

Ci-dessous: d’autres vues de la carrière de marbre d’Uchentein.

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Un très gros bloc de marbre de plusieurs m3 laissé à l’abandon, posé au pied du cône de débris rocheux dévalant du mur de la carrière. Les ouvriers procédaient de la manière suivante: tout d’abord, ils perçaient des trous parallèles à la foreuse espacés de quelques centimètres et de manière régulière. Ils utilisaient pour cela une perceuse et de longs forets. Ensuite, pour couper et détacher le bloc de l’affleurement lui même, ou d’autres blocs, ils utilisaient des wedges, ou coins et des jumelles. Le marbre est plus cassant que le granit, ils n’utilisaient pas poudre noire ni d’explosifs, dans le but de le conserver en l’état et de l’abimer le moins possible. Ainsi, pour assurer une découpe nette ils foraient tout le bloc de marbre en entier, sur toute la longueur voulue.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Exemple de wedge, ou coin, et des jumelles, pour écarter le bloc de marbre à partir des trous réalisés par les forêts à la perceuse. Les mineurs travaillent essentiellement manuellement, c’était un travail difficile, et laborieux, qui nécessitait de la main d’oeuvre, précision et logistique. Cette opération était aussi dangereuse car l’affleurement de marbre étaient en pente, et les blocs pesaient entre 4 et 14 tonnes… Il fallait donc pouvoir contenir et diriger leurs chutes.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Avec le temps, la végétation recouvre petit à petit le site, et la nature reprend ses droits!

Ci-dessous: certaines parties du marbre de la carrière sont plus orange et rouge que d’autres, plus dans une teinte rose.

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Le mur de marbre, et le cône de déjections et de débris rocheux en contrebas.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Affleurement de marbre attaqué par des lichens, qui le désagrègent petit à petit et inexorablement, au fil des siècles et des millénaires…

Etude géologique du marbre

Le marbre est une roche métamorphique dérivée du calcaire et constituée principalement de cristaux de calcite.

Ses principaux minéraux sont la calcite et la dolomite qui lui donne sa couleur claire caractéristique.

Nous avons affaire ici à un marbre beige rosé ou gris rosé, veiné de vert, de rouge d’orange ou de rose sombre, appelé l’Escalette qui a été extrait jusqu’en 1977.

BRGM: Le site du gisement date de l’aire géologique du Crétacé, plus précisément du Turonien – Coniacien (-93,9 et -89,8 ± 0,3 Ma), et du Sénonien inférieur (de 89,8 Ma à 66,0 Ma envrion).

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Une vue d’une dalle en marbre posée au sol, sur le chemin principal menant à la carrière. C’est un marbre gris, blanc laiteux, à teinte rose, avec des veines vertes, oranges et rouges. C’est un marbre d’une grande qualité pour la construction et l’ornement, qui a été utilisé dans de nombreuses bâtiments publics, et exporté aux USA.

Ci-dessous: échantillons de marbre d’Uchentein. On remarque que c’est un marbre gris teinté de rose, avec des veines vertes, oranges et rouges. Ce sont des beaux spécimens types de référence.

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein

Ci-dessous: prises de vues du marbre d’Uchentein, observées au microscope binoculaire. Les zones claires sont de la calcite et dolomite, les veines sont des impuretés minérales oxydées (fer, ou autre).

Conclusion

Ce fut une belle journée et une belle ballade, riche en découvertes, je ne connaissais pas du tout ce site géologique, et je suis très heureux de l’avoir visité en famille avec mes parents.

La carrière de marbre d’Uchentein est un site facile à explorer pendant la durée d’une après midi, il vaut la peine de prendre son temps et de se perdre dans l’ancienne exploitation.

De nombreux indices montrent que la carrière était un endroit très industrialisé, et qu’il faisait l’objet d’une exploitation systématique.

Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Mes parents posent à coté du bloc de marbre le plus gros sur le site de la carrière. ce dernier a été laissé à l’abandon.
Rando: visite de la Carrière de Marbre d’Uchentein
Mes parents posent sur un bloc de marbre laissé à l’abandon, qui devait être acheminé par le chemin d’acheminement vers le village de Balacet. Les anciens utilisaient des chemins en pente pour les faire descendre, grâce à la gravité.

Copyrights: Vivien Laïlle, Copyright Goldsnoop.com 2020, droits réservés.

Photos: Vivien Laïlle, droits réservés.

(Visited 183 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire